Menu

Patrimoine

Le château de la Mothe

Le château de la Mothe a été construit au XIIème siècle. Une tour d’angle pentagonale avec escalier à vis a été rajoutée au XVème siècle. Cette tour s’ouvre à l’extérieur par une porte ogivale. Ce château était entouré d’un fossé qui plus tard fut comblé.

 

L’Église du bourg

Elle est du XIVème siècle, le clocher ainsi que la toiture ont été refaits en 1755 ; elle a deux chapelles, celle du nord dite de Villelume et celle du midi dite de la Mothe. Les cloches sont de 1748, ayant pour parrain Louis de la Roche Aymon et pour marraine Henriette Françoise de la Roche Aymon, dame de Roussines et de Barmont.

[an error occurred while processing this directive]  
 

La Chapelle du Calvaire

Cette chapelle a été construite au XIXème siècle, sa construction est due au révérend père Xavier Beluze, chevalier du Saint-Sépulcre et missionnaire apostolique ; elle a remplacé un vieil édifice en ruines qui dépendait du château de la Mothe. Ce petit monument religieux était dit « chapelle de la Mothe ».

 

Les mines d’antimoine

Au début du XXème siècle, la commune exploite ses mines d’antimoine. Le minerai d’antimoine est utilisé dès l’antiquité. Il rentre notamment dans la composition de cosmétiques comme le mascara. A l’époque contemporaine, il est allié au plomb pour renforcer la solidité de ce dernier. Mérinchal possède deux puits aux lieux-dits de la Roche et de la Peyrouse, ainsi que des mines à ciel ouvert à Beaudeix et Jobert. L’activité a cessé en 1932. Aujourd’hui le seul vestige de cette usine est sa cheminée.

 

La Source du Cher

Longue de 367,80 km, la rivière « le Cher » prend sa source ici, à Mérinchal, (altitude 717 m) dans le département de la Creuse où elle coule vers les communes de Chard, Les Mars, Auzances et Rougnat, pour quitter le département, arrive à Château sur Cher (Puy-de-Dôme) et suit ensuite la limite administrative de la Creuse et du Puy-de-Dôme puis celle de la Creuse et l’Allier.

La rivière parcourt l’ouest de l’Allier (Montluçon), l’ouest du département du Cher (Saint Amand Montrond, Châteauneuf sur Cher, saint Florent sur Cher, Montrichard) et le centre de l’Indre et Loire (Chenonceaux, Bleré, Véretz, Tours) avant de se jeter dans la Loire dans la commune de Villandry (Indre et Loire) à 40 m d’altitude.

Ses principaux affluents sont la Tardes (commune de Budelière), l’Aumance (commune d’Epineuil le Fleuriel-Cher), l’Yèvre (Vierzon) et la Sauldre (commune de Billy-Loir et Cher).

A l’origine, la confluence de la Loire et du Cher se situait à l’aval de Villandry, sur la commune de Bréhémont, au lieu-dit Rupuanne.

Pour des problèmes liés à la navigation, cette section de la rivière, longue de 20 km environ, appelée « Le Vieux Cher », fut court-circuitée en 1778. Celle-ci sert à présent de stockage d’eau en cas de crues importantes du Cher et de la Loire.

Elle passe ensuite dans le département de l’Allier puis traverse celui du Cher, entre en Loir-et-Cher puis en Indre et Loire où, longtemps, elle longe la Loire avant de s’y jeter à Villandry (altitude 40 m).

Bulletin municipal

Mairie

6, rue du Château-de-la-Mothe
23420 Mérinchal
Tél. : +33 5 55 67 20 19
Mail :
mairie-de-merinchal@wanadoo.fr
Retour en haut